Accident du travail: amende suite au décès d’un couvreur

En 2016, à Sint-Niklaas, un jeune couvreur a perdu la vie, écrasé par le pignon d’un toit. L’entreprise qui l’employait ainsi que son patron (qui n’était autre que l’oncle de la victime) ont été poursuivis en justice. Le tribunal leur a infligé une amende de 3.000 euros.

: preventActua 03/2020