Étude de la KU Leuven : détecter le burn-out grâce à l’épigénétique

Les chercheurs de la KU Leuven travaillent sur une méthode pour détecter le burn-out dans le sang à l’aide de l’épigénétique. Cette méthode permettrait de poser le bon diagnostic plus rapidement, car à l’heure actuelle, la détection du burn-out se fait toujours à l’aide de questionnaires scientifiques.

: preventActua 01/2020